Développons l’égalité entre les femmes et les hommes dans les associations

L'EGALITE POUR LES ASSOCIATIONS

Pourquoi engager votre association ou fédération d’associations à agir sur l’égalité professionnelle ou la lutte contre les discriminations ?

La loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les hommes et les femmes a marqué un tournant majeur en faveur de la parité, en généralisant le principe d’égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités dans tous les secteurs de la vie économique et sociale.

Agir en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et lutter contre les discriminations, c’est mieux prendre en compte les besoins de votre organisation, les besoins de vos adhérent(e)(s)ou de vos bénéficiaires.

Vous améliorez l’efficacité de vos actions et la performance de votre association.

 

DEVELOPPONS L'EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LES ASSOCIATIONS: UN GUIDE, POURQUOI?

Les engagements internationaux, européens de la France, sa législation et ses principes de respect des droits humains proclament l’égalité entre les femmes et les hommes.  

Il est pour autant constaté chaque année la persistance d’inégalités dans de nombreux domaines (chiffres clés - parution annuelle du ministère en charge de l’égalité femmes- hommes : )

http://femmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2013/03/chiffres-cles-2012.pdf

Cette persistance a fait l’objet et fait encore l’objet d’études qui conduisent à mettre en lumière les préjugés véhiculés inconsciemment par chacun(e) oeuvrant à notre « cœur » défendant contre l’égalité que l’on croyait pourtant respecter… Et lorsque la prise de conscience a eu lieu, les bonnes volontés se trouvent souvent démunies quant à la mise en œuvre réelle et effective de l’égalité.

Parce que l’égalité femme / homme concerne aussi les associations, le ministère a édité un guide pratique "Développons l’égalité entre les femmes et les hommes dans les associations", qui est aujourd’hui actualisé.

Par ailleurs, la loi relative à l’économie sociale et solidaire (ESS) prévoit que le Conseil supérieur de l’ESS (CSESS), au sein duquel une commission « égalité femmes-hommes » a été créée, établit tous les 3 ans un rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’ESS et est chargé de formuler des propositions visant à :

– assurer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans l’ESS, en permettant notamment une meilleure articulation entre la vie personnelle et professionnelle des salariés de l’ESS ;

 – favoriser l’accès des femmes à tous les postes de responsabilité, de dirigeants salariés comme de dirigeants élus ;

 – assurer la parité entre les femmes et les hommes dans toutes les instances élues des entreprises de l’ESS.

De même, le guide des bonnes pratiques des entreprises de l’ESS adopté par le CSESS comprendra des éléments sur la parité.

Fin 2015, l’UDES (Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire) et 5 syndicats de salariés ont signé un accord sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans l’ESS. Cet accord comprend 12 mesures sur les domaines comme l’attractivité et la mixité des métiers, les procédures de recrutement, la formation professionnelle, l’accès aux responsabilités, l’égalité salariale, ou encore les conditions de travail.

Plus récemment, la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes a présenté au conseil des ministres du 11 mai 2016 une communication relative aux avancées en matière de parité.

En définitive, avec toutes les mesures prisent et cette actualisation du guide, la politique en faveur de la parité sur l'égalité professionnelle entre femme et homme sont très encourgeants.

 

Pour en savoir plus:

le guide "Développons l’égalité entre les femmes et les hommes dans les associations"

 

Lu 130 fois Dernière modification le Time: mercredi, 22 mars 2017 10:49
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Partenaires